Logo Cidihca

CIDIHCA - Centre International de Documentation et d'Information Haitienne, Caribéenne et Afro-Canadienne

Femmes

Portraits de Femmes de l’Élite Haïtienne

L’image de la femme noire au XIXème siècle en Occident est dominée par des stéréotypes. Elle est tantôt la mulâtresse lubrique à la sensualité débridée et menaçante, tantôt la femme noire présentée comme inférieure, laide ou sauvage. À l’imagerie fantasmagorique de la femme noire, la petite élite féminine haïtienne, en se faisant photographier, veut offrir une image de respectabilité en accord avec les codes victoriens en usage à l’époque. L’abondance des images à notre époque ne doit pas faire oublier le caractère exceptionnel de la photographie en Haïti au XIXème siècle. L’idée nous est venue en fouillant dans la collection du CIDIHCA de jeter un regard rétrospectif sur l’image des femmes  de l’élite haïtienne du XIXème siècle.

Women

Portraits of Haitian Elite Women

The image of the black woman in the 19th century in the Occident is dominated by stereotypes. She is sometimes the prurient mulato with the unbridled and threatening sensuality, sometimes the black woman is presented as inferior, ugly and savage. To the shadowy imaging of the black woman, the small feminine Haitian elite, while being photographed, wants to offer an image of respectability in agreement with Victorian Codes in usage at the time. The abundance of images in our time should not make forget the exceptional character of photography in Haiti in the 19th century. The idea came to us while digging through CIDIHCA's collection to cast a retrospective glance at the image of women of the Haitian elite of the 19th century.
La photographie va en effet jouer un rôle essentiel dans la redéfinition de leur image. Ces femmes, en courant chez le photographe pour se faire « tirer le portrait », projettent une image diversifiée d’elles-mêmes. Ces photos sans prétention artistique, œuvres de photographes anonymes, nous informent du passage sur la terre d’Haïti de ces femmes dont il ne reste plus que de vieilles photos jaunies.
Photography will in fact play an essential role in the redefinition of their image. These women, by running to the photographer to be photographed, cast a diversified image of themselves. These pictures without artistic pretension, works of anonymous photographers, inform us of the journey, on Haiti's soil, of these women of which only remains old yellowed pictures.
En regardant avec attention ces portraits de femmes enfermées dans leurs vêtements austères, leurs robes longues, leurs attitudes victoriennes, nous découvrons que la photographie n’est pas seulement affaire de technique, mais aussi expression esthétique, manière de s’exprimer. En effet, le photographe de studio met en scène son sujet et le modèle. Les images que nous contemplons ont été créées, l’œil du photographe les a fixées, avec un éclairage bien dosé et un décor choisi.
While looking carefully at these portraits of women confined in their austere clothing, their long dresses, their Victorian attitudes, we discover that photography is not only a technical matter, but also aesthetic expression, ways of expressing one self. In fact, the studio photographer directs its subject and models it. The images that we gaze were created; the photographer's eye had fixed them with a well dosage of lightning and a well chosen décor.
La fierté et la dignité émanant de ces images de femmes qui ont posé nous donnent des indications importantes sur le rôle vital joué par les femmes dans la transmission et la définition des valeurs et des normes culturelles au sein de l’élite haïtienne du XIXème siècle. Ces photographies de femmes tissent un portrait complexe d’une société aux prises avec un processus de transformation culturelle dont l’impulsion venait de l’occident. En effet, la création dès la fin des années 1860 d’écoles religieuses va assujettir les filles de l’élite aux valeurs et aux normes de la culture occidentale bourgeoise du XIXème, marquée par le puritanisme victorien. Les portraits de femmes nous révèlent ainsi l’ambivalence culturelle de l’élite haïtienne.
The pride and self-respect emanating from these images of women who posed, give us important indications on the vital role played by women in the transmission and the definition of values and cultural norms within the Haitian elite of the 19th century. These photographs of women weave a complex portrait of a society struggling with a cultural transformation process whose impulsion came from the Occident. In fact, the creation since the end of the 1860's of religious schools that will subjugate the girls of the elite with values and with norms of the middle-class western culture of the 19th century, marked by the Victorian Puritanism. The women's portraits reveal to us thus the cultural ambivalence of the Haitian elite.
page accueil/home

haut de page / top of page