Logo Cidihca

CIDIHCA - Centre International de Documentation et d'Information Haitienne, Caribéenne et Afro-Canadienne

Les haitiens et la fonction publique au Canada

Alors que pour beaucoup d'entre ceux qui ont quitté Haïti, fuyant la répression du régime de François Duvalier, le séjour au Canada était au départ temporaire, d'autres ont fait le choix d'en faire leur nouvelle patrie et de s'y impliquer en tant que citoyens dans des domaines divers. Certains se sont ainsi embarqués dans la fonction publique.

Dans la première moitiée des années 1960, à la veille de la grande vague d'immigration haïtienne au Canada il n'y avait, au sein du Ministère de l'Industrie et du Commerce que, Guy St.-Cyr, agronome et Léon Laforestrie , agent d'information.

Dans les années 1970, Christian Latortue devenait sous-ministre au Québec et Jean Alfred devenait la première personne d'origine haïtienne a être élue à l'Assemblée nationale du Québec (comté de Papineau, dans l'Outaouais). Toujours, dans les années 1970, on voit Edouard Anglade rentrer au sein de la police de la communauté urbaine de Montréal.

D'autres vont suivre la même voie, des femmes entre autres, comme Viviane Barbot, Députée du Bloc Québécois, Emmanuel Dubourg, Député de Viau et Madame Michaëlle Jean qui devient Gouverneure Général du Canada en 2005.

Haitians in the public administration in Canada

While, for many of those who left Haiti, escaping the represion François Duvalier's regime, the stay in Canada was initially considered temporary, others choose to elect it as their new contry and to get involved as ctizens in various activities. Some of them got involved in public administration.

In the mid 1960, just before the big wave of haitian immigration in Canada there was only , in the Ministry of Industry and Commerce, Guy St.-Cyr, agronomist et Léon Laforestrie , information agent.

In the 1970, Christian Latortue became sous-ministre in Québec and Jean Alfred was the first person of haïtian origin to be elected at the National Assembly of Québec (county of Papineau, in Outaouais). Still in the 1970, we have Edouard Anglade incorporate the police forve of the urban community of Montréal.

Others will follow the same way, among them women like Viviane Barbot, Member of Parliament for the Bloc Québécois, Emmanuel Dubourg, member of Parliament of Quebec and Madame Michaëlle Jean who became Gouvernor General of Canada in 2005.

Accueil/Home

haut de page / top of page